14/05/2017

Secret n°13 : Y a la vie, la mort et le deuil. C'est à nous d'en faire quelque-chose d'autre que de la douleur.

Cet article contient du spoil sur Her, le film de Spike Jonze.


Je viens de revoir Her, pour la première fois depuis 2 ans. 
Pour la première fois depuis la mort. 

Et j'ai beaucoup pleuré.

J'ai pleuré quand iels sont tous partis. Pour transcender la matière. Pour ne plus être limités par ça. J'ai pleuré parce que la mort c'est ça. Et que je viens de le comprendre. C'est juste dépasser notre état présent. Dépasser la conscience. Dépasser le maintenant. Le temps, les préoccupations mortelles, la vanité, le manque et la culpabilité. Seulement, naturellement, c'est Celleux qui restent qui ne savent pas. Qui ne peuvent pas le savoir, qui n'en sont pas encore, déjà, là. Qui n'ont pas encore appris que Celleux qui s'en vont ne nous laissent pas seuls.

18/04/2017

Journal - 17 Avril 2017 - 19h37


Morphine 1mg
Hypnovel 1mg
Héparine 200µ48UI/ml
Nefopam 80mg/48ml + 50mg Kétamine
Noradrénaline 0,1mg/ml

Il y avait des gouttes de sang sur le sol, dans le couloir du service de Réa.

Les tentatives pour parler, les spasmes, la respiration chargée, les tuyaux et la pisse qui rempli les stomies. Je voulais être celui qui reste. Être le meilleur, meilleur sans qu'il n'y ai de barème, juste être le meilleur enfant, meilleur que ceux qui sont partis, meilleur partout. 
Meilleur pour éviter la culpabilité ?